Histoires & photos du tour.

NOTRE HEROS DU JOUR :
Bastien SOTO-MAYOR 8 ans.

Bastien a participé à la course des petits avec le dossard 969.

Ensuite son pére, membre de notre club, qui cherchait une main encore innocente pour tirer au sort les lots lui a demandé de monter sur le podium.

Quand il a fallu tirer le gros lot, ses yeux brillaient car c'était une XBOX, le rêve de tout gamin de 8 ans. Il a tiré un premier numéro, mais le gagnant était déjà parti. Il a donc sorti un second papier, qui portait le numéro 969, celui de son dossard, le sien. Il a crié de joie "j'ai gagné, j'ai gagné". Et son pére à ses côtés lui a dit "Non, nous ne pouvons pas gagner, tires en un autre".

Désespoir du jeune garçon qui, héroiquement, s'est éxécuté.

Il se consolera peut être en sachant que le gagnant final nous a contacté après coup pour dire que dans la boite, pourtant cachetée, il n'y avait pas la XBOX. L'enquète est en cours ...

 

Finalement on l'a retrouvée, le magasin ne l'avait pas mise dans la boite pour plus de sureté, et avait oublié de le signaler. Bastien a trouvé d'autres jeux et a oublié sa XBOX.

Le 24éme tour du bouchon, comme je l'ai vu ...

Samedi matin, sur la place de la mairie.
La petite fille attend son tour pour s'inscrire, les centaines d'autres derrière, avec leurs drapeaux rouges, aussi sans doute.

Non, Mademoiselle, pas en dessous de 5 ans !

Lui il a plus de 5 ans, donc ça marche. Mais il ne faut pas mettre les doigts dans son nez.

Et n'oubliez pas un petit don pour nos actions contre la polio, qui grace à vous devient une espèce en voie de disparition. (pour info: le Rotary a déjà donné 1 milliard de dollars pour vacciner 2 milliards d'enfants, ce qui a fait reculer la polio de 99% ... il reste les 1% les plus difficiles.)

et quand le soleil se lève, en ce beau Dimanche matin, tout est prêt ... sauf ce qu'on a oublié.

Préparatifs pour le coup de départ de la course des enfants.

Et hop, c'est parti.

Un futur champion. Les préinscriptions pour le tour de 2020 sont ouvertes ...

il y en a un en jaune qui a triché, il a plus de 10 ans ...

... du coup il n'a pas eu le droit à un lot comme les autres.

Départ de la grande course. Heureusement qu'il y avait un journaliste pour prendre des bonnes photos.

ça y est, les coureurs arrivent, derrière les Harleys.

Faire le tour du bouchon en Harley Davidson, c'est tout de même moins fatiguant !

Le futur gagnant est déjà loin en tête.

derrière, le rythme est soutenu.

... puis moins soutenu ... et à la fin, pas soutenu du tout.

N'oublions pas un petit hommage à tous ces bénévoles qui font la circulation, et qui se font engueuller par des automobilistes préssés qui voudraient bien écraser un coureur ou deux.

Ouf, c'est l'arrivée.

Le maire adjoint chargé des sports peut parler en connaissance de cause puisqu'il a couru avec les autres. C'est ce qu'on appelle mouiller sa chemise en politique.

Près de 2.000 personnes attendent impatiemment les résultats.

Chacun commente sa course.

Les résultats sont publiés, c'est la ruée (comme au bac, et là tout le monde est sur la liste, presque comme au bac).

La gagnante chez les femmes, une belge qui passait là par hasard (décidément les belges nous étonneront toujours), Patrick notre cher Président (c'était lui le plus stressé) et Jean le nouveau speaker (un peu stressé aussi).

Les bénévoles de la buvette se démènent.

Les pilotes de Harley, épuisés, se remettent de leurs émotions.

C'est fini, on démonte tout. A l'année prochaine pour le 25éme tour du bouchon.

Tous les organisateurs se retrouvent pour déjeuner, y compris les petits.

Certaines s'entrainent pour un autre type de compétition.

En fait l'important c'est ça.

Votre commentaire

Écrire commentaire

Commentaires: 0